/>
Poussière d'étoile
Thérapeute énergéticienne à La Roche-sur-Yon

VIS MA VIS DE MEDIUM

Extrait : 

 

2005.

Je suis en Inde.

Au Sikkim. 

L'Himalaya au-dessus de moi accroche les nuages. Il y a des sommets de plus de 8000 mètres, là, au-dessus de moi, au-delà de la couche nuageuse et orageuse. 3 semaines que je guette le Ciel.

Que des nuages.

 

Je m'en vais au Monastère de Rumtek, le siège de la lignée du bouddhisme tibétain appelée Kagyu. Les soldats me laissent passer sans m'arrêter, oublient de contrôler mon passeport. Je passe à l'intérieur du temple où chantent de nombreux moines.

Déferlement de couleurs, de sons. De l'Or beaucoup, partout en fait.

C'est trop. Trop fort.

Je me pose à l’extérieur. Je contemple la montagne. Je laisse les sons, les prières, déferler autour de moi. En moi.

Et peu à peu, le temps et l'espace disparaissent. Et la Cohérence prend place. Mes sens s'ouvrent. Je ressens tout. Je vois comme je ressens. Je ressens chaque murmure de chaque feuille qui bouge dans le vent. Je ressens chaque grain de poussière qui se meut. Je ressens tout ce qui fait Terre sous moi. Tout ce qui fait l'Humanité en chaque chose construite de la main de l'Homme. Je ressens la pleine force de vie et de mort qui habite chaque chose. Je ressens et j'entends. J'entends tout à la fois. Le vieux fou là en bas qui marmonne dans sa barbe, les blagues des soldats, les rires des moines étudiants, le paysan qui coupe de l'herbe dans son champ en contrebas, les dialogues des visiteurs, les moines qui prennent leur respiration entre 2 sons. Je n'ai plus besoin d'écouter, de tendre l'oreille, tous les sons sont présents tous en même temps. Et vibrent en moi.

Et je n'ai plus besoin de ressentir car je ressens tout en même temps. Chacune de mes cellules vibre à ma présence. Et je suis tout à la fois. Je sens que je suis tout ce qu'il y a autour de moi et que je ne suis rien en même temps. Le monde est cohérent. Profondément cohérent.

Paix.

Harmonie.

 

Et tout prend sens. Ce vaste chaos n'en est pas un.

Tout est harmonie savamment orchestrée.

Les chants s'envolent au firmament emportant des fluides d'ondes gravitationnelles.

Tout naît, se marient, et meurt en permanence.

Je ressens l'obsolescence du temps.

Je ressens ce que l'éphémère contient d'infini.

 

Je suis assise là, sur le toit de ce monastère.

Et le monde est une symphonie.

Et tout vibre à l'unisson.

En tout temps.

En tout lieux.

 

Et la couche nuageuse perce, et les hauts sommets, le Kangchenjunga apparaît. Mystère de la création. Petitesse et grandeur de nos êtres.

 

Les montagnes sont les constellations de la Terre.

 

 

 

 

Nous sommes des parcelles d'ombres invisibles, parcourant se monde d'implosions miraculeuses, faisant disparaître nos pas dans une redoutable renaissance éphémère.

 

 

 

 

 

 

 

https://en.wikipedia.org/wiki/Sikkim

https://www.omalayatravel.com/fr/voyage/voyage-initiatique-au-coeur-du-sikkim/


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.