Poussière d'étoile
Thérapeute énergéticienne à La Roche-sur-Yon

VIS MA VIS DE MEDIUM

J'ai grandi dans une famille où l'on faisait attention à ce que l'on mangeait : on faisait la traque aux colorants et conservateurs, on cherchait les produits sains et tout ce qui pouvait venir du jardin venait du jardin. Tout le monde cultivait son lopin de terre, son potager. J'ai grandi avec le gout des bonnes choses.

Néanmoins, les problèmes de santé, apparus à 18 ans, m'ont rapidement obligé à chercher plus loin. En 2000, les médecins ne comprenant pas ce que j'avais, je me trouve obligée de me débrouiller par moi-même et je trouve par hasard, qu'en supprimant tous produits laitiers, ma santé va mieux. En 2006, rattrapée à nouveaux par les même problèmes de santé qui réapparaissent, et me trouvant là encore dans une impasse au niveau médical, je pousse la porte d'une naturopathe. Je découvre un monde inconnu, avec la foi que cela m'apportera une solution (mais ai-je le choix?).  C'est comme ça que j'ai poussé la porte d'une biocoop pour la 1ere fois, sur les conseils de ma naturopathe, parce que je n'aurai pas pu trouver ce dont j'avais besoin à l'époque ailleurs. Aussi, je n'ai pas pensé à la planète et décidant de manger bio et différemment, ça c'est juste révélé être une nécessité pour moi.

En 2012, à nouveau, je me retrouve dans une impasse médicale, et je décide de quitter la médecine moderne : je me mets en quête et je lis tous les livres de nutrition que je trouve, surtout ceux en anglais, qui amènent d'autres visions de l'alimentation. C'est à ce moment là que j'achète ma première machine à faire des jus, une centrifugeuse car à l'époque je n'ai pas les moyens (12 ans de maladie qu'on n'arrive pas à soigner, ça ne m'a pas rendu riche!). Par l'expérimentation, je vais vite me rendre compte, que ma santé ne peut pas se passer de ça : boire et "manger" beaucoup plus de fruits et légumes par jour, manger bio. A la même période, j'accepte enfin de pousser la porte des soins énergétiques et de commencer à en faire. Ma santé change et je vais beaucoup mieux.

Aussi c'est une hygiène de vie qui s'est installée. Arrêt total de l'alcool pendant plusieurs années. Expérimentations : alcool et énergies, frites et énergies, sucre et énergie. Je teste. Et je vois comment mon corps se sent le mieux. J'observe  l'énergie dans les aliments, l'énergie dans les plats préparés industriellement. J'observe l'énergie d'un plat préparé avec le coeur : le taux vibratoire est plus haut. J'observe que certains aliments coupent mes récepteurs, mon 3ème oeil. Que d'autres me fatiguent. Que d'autres me boostent. 

Il reste qu'aujourd'hui accompagner en soin me demande d'être au mieux avec mon corps, et qu'être bien avec mon corps et mes propres énergies, c'est faire attention à tout cela : mon écosystème, et sa cohérence avec l'écosystème extérieur, physique comme énergétique.

Et ainsi suivre le flot de la Vie.

-> Et vous, avez-vous observé des corrélations avec vos énergies et ce que vous mangez?

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.