Poussière d'étoile
Thérapeute énergéticienne à La Roche-sur-Yon

LA THERAPEUTE REBELLE : Ne croyez pas les médiums!

LA THERAPEUTE REBELLE

Alors, oui, le titre est polémique, j'assume!

 

Je le dis et le répète, mais je suis la médium qui dit qu'il ne faut pas croire les médiums, car vous devez être votre propre guide, votre propre capitaine, votre propre maître. 

 

Pour toute information, vérifiez là si elle peut être vérifiée. 

 

Je dis toujours aux personnes qui viennent me voir de passer au filtre de leur conscience et de leur discernement ce que je raconte, canalisation, clairvoyance ou pas.  Et c'est aussi pour cela que je donne rarement de messages, en langue compréhensible.

S'en remettre à la parole d'autrui, peut vite devenir un terrain glissant.

 

J'ai cette particularité de me rappeler de mes vies antérieures, parallèles, de pouvoir m'y balader et d'avoir accès aux mémoires stockées qu'on appelle généralement les Akashas. L'univers est multiple, c'est un terrain de jeu magnifique, vaste, très vaste. Je ne considère pas pour autant que cela fasse de moi une personne meilleure qu'une autre, pour moi c'est juste très concrètement plus d'informations à gérer. Je m'efforce d'en faire une bonne synthèse, d'éclairer du mieux que je peux telle ou telle situation terrestre. Je n'affirmerai jamais que cela est parfait ni que ce soit la seule vérité.

 

J'appelle à votre vigilance. Ne serait-ce que d'un point de vue humain.

 

Depuis des mois en effet, je suis juste outrée des témoignages qu'on me donne : tel prof de yoga a couché avec tous les élèves de son groupe, tel guide sur tel voyage se fait passer pour la flamme jumelle de chaque personne du voyage (et essaye d'avoir les faveurs des personnes, féminines, en question), telle personne met les personnes nues pour des soins angéliques, telle médium affirme que si tu t'es faite violée c'est parce que tu as un mauvais karma et que tu as fait ça dans une autre vie, tel médium pratique le harponnage énergétique, tel chaman(e) a des comportements tellement égotiques qu'on en reste bouche bée... Enfin la liste est longue.. (et je vous épargne les témoignages venant de stages "tantras")

Cela n'empêche pas qu'il y ait de merveilleux professeurs de yoga, des guides géniaux, des thérapeutes incroyables, des médiums au coeur de géants... qui oeuvrent avec beaucoup d'humilité et de justesse. 

Mais ne soyez pas naïf, le monde du bien-être, du développement personnel, de l'ésotérisme est un monde qui est bien dans ce monde réel. : ce n'est pas le monde des bisounours!

 

Et moi comme les autres, je ne suis pas parfaite. Il m'arrive de me mettre en colère, de m'effondrer, de me tromper, de faire les mauvais choix...la liste est longue là aussi. (Mais ne sommes-nous pas là pour embrasser notre humanité?) Mais toujours, toujours, je vérifie mon positionnement dans mon travail. Je refuse de donner des informations énergétiques (si j'en ai car ce n'est pas systématique) quand je sens que la personne est dans une dynamique de remettre son pouvoir aux autres par exemple. Je positionne ma clairvoyance comme ma perception à l'instant T, jamais comme une vérité. Nous ne sommes pas dans un domaine scientifiquement prouvé, donc jusqu'à preuve du contraire, nous n'émettons que des hypothèses.

 

Le positionnement du thérapeute, du magnétiseur, de l'énergéticien, est quelque chose qui est rarement enseigné dans les formations en magnétisme, en énergétique, reiki... Fort heureusement, le bon sens est souvent de mise chez beaucoup de personnes. En même temps... soyez vigilant!

 

Et je ne cautionne pas le discours selon lequel chacun fait son expérience, chacun a son chemin etc. 

Car en tant que collectif, (car que nous le voulions ou pas nous faisons partie d'une espèce humaine qui vit en groupe; nous sommes une espèce grégaire), que valons nous si nous fermons les yeux sur les difficultés des uns et des autres?

Utilisons une métaphore un peu extrême : si une personne se noie, puis une 2ème au même endroit, on va mettre un maître nageur, une interdiction de se baigner, bref, on va se pencher à trouver une solution, sans dire : bon ben c'est la faute de la personne, elle s'est noyée c'est ce qu'elle devait vivre.

 

Cet article est polémique, il l'est volontairement : mon objectif est que chacun s'interroge, 

je vous laisse donc avec quelques questions : 

 

Pourquoi avons-nous si souvent besoin de remettre notre pouvoir à autrui?

Que pouvons-nous faire collectivement pour éviter la liste des personnes qui abusent de leur position de "thérapeute"? ( et bien sûr cela existe dans tous les corps de métier, mais je parle du mien ou en tous cas de ma sphère professionnelle).

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.