Poussière d'étoile
Thérapeute énergéticienne à La Roche-sur-Yon

LA THERAPEUTE REBELLE

Il est très à la mode, dans le milieu du "spirituel" et du développement personnel, de parler de "nouveau monde" et de PASSAGE DE LA 3D A LA 5D.

Je ne sais pas qui en premier a commencé à utilisé ces termes (réflexe d'historien que de rechercher toujours la s(S)ource )... je n'ai pas réussi à retracer l'origine de cette terminologie. J'imagine que certains médiums aux Etats-Unis ont été les 1ers à capter et utiliser ces mots. (?)

Personnellement, CETTE HISTOIRE ME FAIT FROID DANS LE DOS . Je m'explique : 

Avec mon parcours d'étudiante en Histoire et Sciences Politiques, puis professeur, je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec les mots, les termes, et les diverses propagandes qui ont sévit aux 19ème et 20ème siècle, visant à orienter un peuple, un pays vers un "nouveau monde" et à forger un "homme nouveau".

Tous les totalitarismes et utopies qui ont mal tourné se sont fait les chantres de "l'homme nouveau".

Alors certes, là, l'Etat n'est pas l'acteur principal de ces changements, mais est-ce si différent?

Je ne peux m'empêcher d'imaginer toutes les dérives qui pourraient découler d'un tel discours : 

-Il y a des gens qui évoluent en 5D et d'autres en 3D?  Pourquoi avoir besoin de séparer, segmenter, mettre dans des cases, des catégories? Il n'y a qu'un pas pour que certains se sentent supérieurs à d'autres...

- Si la Terre passe en 5D, que fait-on des gens qui restent ou veulent rester en 3D?

Je vois dans ces discours une immense SEGREGATION.

J'aime ce monde de matière, ce monde bordélique, cette humanité sans cesse en mouvement, les tentatives d'ouvrir de nouvelles manières de vivre, les échecs, les larmes, les cris.

Je ne nie pas qu'énergétiquement la structure de notre planète soit en train de bouger, Je ne nie pas que notre planète soit en train de passer dans un espace du Cosmos particulier. Je ne nie pas que les "vents galactiques" soient porteurs d'énergies très denses énergétiquement. Je ne nie pas que les énergies féminines sur Terre et au-delà soient telles un immense TSUNAMI que RIEN ne pourra arrêter.

Mais vers quel monde voulons-nous aller?

Qui se pose des questions éthiques sur les discours channelisés?

La Terre n'existe-t-elle pas déjà elle même sous et dans toutes les dimensions? N'existons-nous pas déjà sur tous les plans?

J'aime à penser que le paradis comme l'enfer existent sur Terre, dans notre regard et notre manière de penser et d'appréhender notre monde. Donc tout est déjà là dans cette perspective.

Tout est déjà potentiellement là. En nous.

Autour de nous.

La 5D est déjà là... tout comme la 214D... Est-ce si important?

Si nos âmes ont choisi de venir s'incarner sur ce plan, n'est-ce pas pour l'expérimenter, l'embrasser, choisir notre humanité? 

Que notre quête de l'âme et de notre divinité ne nous fasse pas oublier notre PLEINE HUMANITE.

 

 

(la photo est une évocation de Kali, la déesse indienne. Je vous invite à découvrir et à chercher ce que représente Kali, un archétype qui a mon sens fait défaut dans la pensée moderne occidentale)

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.